top of page

Les étapes de l’éducation canine

L’éducation des chiens n’est pas une mince affaire. Tous les propriétaires de canidés, aussi passionnés, avertis et habitués soient ils, rencontrent des difficultés pour dresser leur compagnon. Chaque individu est unique et il convient de s’adapter à chaque caractère.

Chien bagarre

Le chien ayant besoin de dépenses physiques et mentales quotidiennes, il convient de trouver des idées pour pallier à ses besoins, peu importe la météo.


Agression chien

Quelles sont les règles primordiales à respecter avec votre chien ?

Quelles étapes mettre en place au cours de l’éducation ?

Quelles sont les 8 erreurs à éviter pour réussir son dressage ?





La relation


Vous viendrait il l’envie d’écouter quelqu’un que vous n’appréciez pas, de lui rendre service, de lui faire plaisir ? NON ? Eh bien, c’est la même chose pour le chien. Alors la première étape dans l’éducation, est de créer une relation fusionnelle avec votre protégé, basée sur la confiance et la complicité. Pour cela, n’utilisez jamais la violence à son égard (que ce soit verbalement ou physiquement). D’ailleurs, vous pouvez dès à présent essayer de réaliser ce petit exercice, pour vous rendre compte que rien ne sert de crier : placez vous dans un endroit calme et sans stimuli et chuchotez à votre chien un ordre qu’il maîtrise, il y a de fortes chances qu’il obéisse. Pour renforcer votre relation maître-chien, soyez à l’écoute de ses besoins, sortez le régulièrement dans des endroits variés, jouez ensemble, nourrissez le de ce dont il a besoin et ne lésinez pas sur les séances de caresses. Enfin, essayez dans la mesure du possible de pratiquer régulièrement ensemble une activité qui vous plaise à tous les deux : nage en mer / lac, sport canin (agility, dancing dog, hooper, canicross, etc.), randonnées, chasses au trésor. A vous de découvrir les passions cachées de votre chien.



La cohérence


Lorsque vous apprendrez des règles à votre chien, il est primordial d’être cohérent. Rappelez vous que le chien ne comprend pas les nuances de langage ou de certaines situations. Alors lorsque vous mettez un mot sur un ordre, veillez à conserver le même terme à chaque demande. Par exemple, ne dîtes pas “viens” une fois puis “au pied” une autre fois. Egalement, respectez constamment vos positions. Si le canapé est interdit, c’est tous les jours et toutes les nuits, sans exception. Dans le cas contraire, vous ne seriez pas cohérent(e) aux yeux de votre animal et ce dernier y verrait une faille en vous, qui développera en lui un caractère testeur. Il en est de même lorsque plusieurs personnes s’occupent du chien. Tout le monde doit s’accorder sur les mêmes règles et les interdits doivent l’être en présence de chacun, de même pour les choses autorisées. Dans le cas contraire, votre toutou risquerait de comprendre que c’est à lui de prendre la décision qui lui convient, puisque son groupe responsable n’en est pas capable.



Les étapes pour éduquer son chien sur le long terme


Débutez l’éducation de votre chien dès les premiers jours après son arrivée. Commencez par lui imposer les règles propres à votre domicile : accès interdits, jouets autorisés, mordillements, emplacement de son panier. Très rapidement, commencez à lui apprendre les bases essentielles à son intégration dans la société : assis, couché, pas bouger, tu laisses, rappel au pied, marche au pied. Mais attention, un seul ordre après l’autre.

Le chiot a une très grande capacité d’apprentissage. Au stade de l’arrivée, il est à votre écoute car vous êtes son nouveau référent, la personne dont il a besoin pour s’épanouir. En revanche, il a tout de même une capacité d’assimilation limitée, comme tout être vivant. Chaque séance doit durer entre 20 et 30 minutes les premiers temps, que vous pourrez allonger les semaines passant. Ne travaillez pas plus de 2 ordres à chaque session, cela serait contre productif et arrêtez vous dès que votre chien n’est plus attentif.

Travaillez pas à pas : il est absolument inconcevable d’enseigner un apprentissage à son animal en plein centre ville ou au milieu d’une meute de chien. Débutez toujours dans un endroit calme pour obtenir l’attention de votre chien (à l’intérieur de la maison, loin des enfants et autres animaux). Par la gestuelle, indiquez à votre animal l’action à réaliser. Dès qu’elle est en cours d’être faite, indiquez le mot lié à l’ordre. Effectuez une dizaine de répétitions. Cette étape sert à apprendre une commande vocale liée à une action.

Pour la deuxième étape, prononcez le mot choisi avant que l’action ne soit réalisée et attendez que le chien agisse comme voulu. Si cela ne fonctionne pas, repassez à l’étape précédente. Dans le cas contraire, récompensez chaleureusement. Reproduire l’exercice plusieurs fois. Pratiquez la deuxième étape quelques jours et lorsque le toutou obéit systématiquement, ajoutez une difficulté : placez vous dans le jardin OU prenez un mètre de distance OU prolongez la durée de réalisation / maintien de l’ordre et récompensez. Si cela ne fonctionne plus, vous êtes allé trop vite, reprenez à l’étape précédente. Petit à petit, rajoutez des stimuli, de la distance et de la durée (un après l’autre). Une fois que l’apprentissage est acquis dans un environnement riche en émotions (exemple centre ville) et de manière systématique, récompensez 3 fois sur 4 puis 1 fois sur deux puis de manière aléatoire.



Les erreurs à éviter


  1. N’essayez pas d’allez trop vite : vous vous mettriez en échec et perdriez plus de temps que le contraire.

  2. Réalisez toujours les séances dans la bonne humeur, sans vous énerver ou vous stresser et en motivant le chien par le jeu ou la récompense, afin que cela reste un plaisir pour lui.

  3. Entraînez le chien 2 à 3 fois par jour les premiers temps, au cours de séances courtes.

  4. Remettez vous en question. Si l’apprentissage ne fonctionne pas, il est fort probable que vous réalisiez quelque chose de la mauvaise façon. Filmez vous pour tenter de vous en rendre compte ou faîtes appel à un éducateur canin qui saura vous conseiller.

  5. Apprenez à communiquer avec votre chien, à observer lorsqu’il ne prend pas de plaisir, lorsqu’il est fatigué mentalement ou lorsqu’il ne comprend pas.

  6. Ne répétez pas les ordres, cela lui donnera l’occasion de choisir à quel moment il obéira.

  7. Adaptez vous à votre chien. Certains ont besoin de fermeté quand d’autres réagissent uniquement à la douceur.

  8. Soyez patient et amusez vous.


Posts récents

Voir tout

Comentarios


bottom of page