top of page

Le Livre des Origines Françaises (LOF)

Toutes les races de chien reconnues en France sont enregistrées dans un registre appelé LOF

Les différentes races du livre des origines françaises


Comme vous le savez, il existe une immense quantité de races de chiens à travers le monde. Afin d'obtenir des individus dits "de race" appartenant à un standard bien précis, de nombreux pays ont mis en place un registre des races reconnues dans leur Etat.


La confirmation au LOF

Comment fonctionne ce système ? Qui le gère ? A quoi sert-il exactement ? Quelles informations peut-on y trouver ?




Introduction


L'objectif du LOF est de pouvoir maîtriser la reproduction et les chiens sur le marché, grâce à un polymorphe (plusieurs morphologies différentes) important qui reste maîtrisé et permet la naissance d'individus dits de qualité, c'est à dire permettant la disparition de certains maladies et tempéraments et le maintien notamment des capacités sportives, adaptatives et de travail des races de chiens d'utilité.


I- Le contenu

Le Livre des Origines Françaises existe depuis 1885. Il recense toutes les races de chiens reconnues en France (plus de 300) et permet d'appliquer un standard de race défini par des critères physiques, sanitaires et comportementaux stricts. La couleur de la robe, des yeux, la longueur et la texture du poil, la hauteur au garrot, la taille de la queue, les position des extrémités, la forme des yeux, des oreilles, de la face, les dimensions du stop et du chanfrein, le tempérament pas trop entreprenant, ni trop effacé, l'inexistence de certaines maladies différentes selon les races (validé après examen clinique) sont autant de critères qui doivent être réunis selon les codes du livre, pour qu'un chien soit officiellement reconnu appartenant à une race et n'étant pas le fruit de deux races différentes ou d'un mariage peu encadré et relevant d'un mélange non maîtrisé.

Il comporte trois parties :

- Le livre ouvert qui permet d'inscrire des individus dont on ne connaît pas l'ascendance mais qui présentent les caractéristiques du standard, qui devront être validées par un juge au cours d'un examen de confirmation.

- Le livre fermé, contrairement au précédent, ne permet pas d'inscrire des individus dont l'origine est inconnue, même s'ils sont conformes au standard, car l'administration reconnaît un grand nombre de lignées de qualité sur le marché, qui permettent la préservation de la race. Seuls les descendants de parents déjà enregistrés pourront l'être à leur tour.

Le but ici est d'éviter une trop grande représentation d'une race précise sur le territoire.

- Le livre d'attente permet aux individus de races exclues des deux parties précédentes d'être inscrits provisoirement. Cette mesure est appliquée lorsqu'aucun étalon ou femelle de qualité en phase au standard d'une race n'est connu sur le marché et que, par conséquent, les générations futures s'éloigneront des critères de sélection ce qui en fera des chiens "de type" et non "de race". Les individus inscrits provisoirement pourront se reproduire mais le livre d'attente ne sera rouvert qu'à la 4e génération, où l'on estimera que la portée aura retrouvé les qualités attendues de la race et pourra les transmettre systématiquement à sa descendance.


Il existe trois possibilités d'enregistrement :

- Au titre de la descendance, lorsque les parents de l'individu sont eux mêmes déjà enregistrés

- Au titre de l'import pour les chiots issus du mariage d'un ou deux parents non français et, de ce fait n'étant pas enregistrés au LOF

- A titre initial, c'est à dire lorsque l'on ne connaît pas l'origine de l'animal ou lorsque les démarches de déclaration et d'enregistrement n'ont pas été réalisées dans les temps.


II- La Société Centrale Canine (SCC)

La Société Centrale Canine est l'organisation de référence autour du canidé en France. Elle a parmi ses missions, la responsabilité de la formation des juges en confirmation et en exposition canine, l'organisation de ces mêmes évènements mais également des sports canins et des prix qui y sont remis, la remise des pédigrées, la mise en place du standard de chaque race, etc.


Elle va de paire avec la FCI (Fédération Cynologique Internationale) qui partage les mêmes fonctions au niveau international, notamment afin de mieux régir les concours sportifs et/ou de beauté internationaux, où des individus de plusieurs nationalités se présentent.


III- Le pédigrée et la confirmation

Le pédigrée correspond à l'arbre généalogique d'un chien. Il présente le nom des ancêtres, leurs titres et leur appartenance ou non au standard. Il permet de légitimer des lignées grâce à leur qualité sur plusieurs générations. Ce document n'existe que pour des chiens confirmés et donc pure race.


Si les parents de l'individu sont tous les deux LOF d'une même race, le chiot pourra être inscrit également temporairement jusqu'à la confirmation qui est un examen des caractéristiques morphologiques, sanitaires et comportementales du canidé. Si aucun défaut n'apparaît, le chien est inscrit définitivement dans le livre des origines.


IV- Les documents et démarches

Lorsqu'une saillie est réalisée, l'éleveur a 2 mois pour la déclarer auprès de la SCC. Le coût de cette opération est de 5 a 10€.


Une fois la mise bas réalisée, l'éleveur doit en aviser la SCC en déclarant la naissance.

Il a 8 mois à partir de la date de la saillie pour envoyer les papiers d'identification de l'ensemble des chiots, une fois ces derniers identifiés. Le coût est de 25€ par tête.

Si le délai est dépassé, des pénalités sont appliquées.


Ces démarches sont obligatoires pour pouvoir se présenter à l'examen de confirmation.

A l'âge adulte (différent selon les races), le chien pourra alors être examiné et recevoir son pédigrée définitif si aucun défaut majeur n'est constaté. Les documents suivants doivent être remis au juge avant l'exposition : certificat de naissance délivré par la SCC ou pédigrée du pays d'origine pour les chiens d'import, carte d'identification et formulaire d'examen de confirmation dûment rempli.


Une fois ces documents remplis par le juge, il convient de les renvoyer à la SCC qui les transmettra au club de race afin de valider ou non la confirmation.

Si le propriétaire est confronté à un refus, il peut faire appel sur les raisons de ces décisions et devra alors verser une caution de 110€ et repasser devant 3 juges experts. Si la confirmation est acceptée, la caution sera restituée.


Posts récents

Voir tout

Commentaires


bottom of page